Yonne Eco Le magazine de la CCI

Accueil Information économiqueYonne Eco (magazine CCI)

Retour

 

Yonne Eco (magazine CCI)

Témoignage de François Alabeurthe sur la qualité de la relation client

Pourvues d’un effet gigogne, les affres de la crise ne cessent de s’abattre sur les intérêts économiques du milieu vini/viticole français. Si les vignerons trinquent, que dire de leurs partenaires en fourniture de matériel ! Pour garder le cap la société ALABEURTHE mise sur la qualité de la relation client...

« Au sein de notre entreprise, la porte s’ouvre au dialogue en permanence… ». C’est par une boutade engageante que François ALABEURTHE débute cet entretien. Il se dit timide. Peut-être ! Mais, cet autodidacte bon teint possède le sens de l’accueil sympathique et de la disponibilité facile. Normal : il se définit comme un homme du sérail et de terrain.
Enfant, François envisageait déjà avec beaucoup de certitude sa destinée professionnelle. Rejoindre Raymond, son père, à la tête de la société familiale distributrice de matériels vini/viticoles. « Je passais la plupart de mon temps libre à bricoler des engins mécaniques avec des amis dans l’atelier de l’entreprise », concède-t-il avec un zeste d’humour. Avant de poursuivre pédagogue, « je me suis formé sur le tas : c’est de loin la meilleure des écoles…».

Une couverture régionale importante

ALABEURTHE rayonne désormais sur quatre départements des régions Centre et Bourgogne. Un holding préside à la destinée des différentes filiales du groupe, morcelé en autant d’entités structurelles qui englobent plus de 150 collaborateurs. Une politique de diversification maîtrisée a conduit au milieu des années 2000 les dirigeants actuels (François, son frère Jacques et son cousin Rémi) à lorgner en parallèle vers le marché de la motoculture. Porteur, celui-ci a permis de se rapprocher de cibles plus éclectiques comme les collectivités et la clientèle de particuliers. La motoculture pèse quatre millions d’euros sur le chiffre d’affaires global de l’établissement (15 millions d’euros).
Présente à Chablis depuis 1985, date du rachat de la société Lucas, spécialiste du tracteur enjambeur, l’entreprise essaime un peu plus chaque année. Saint Florentin, Monéteau (pôle de vente de la motoculture), Sancerre, Cosne/Loire, Beaune, et depuis février, Saint Bris le Vineux possèdent une antenne commerciale de ce groupe performant (+ 2 % de hausse du chiffre d’affaires en 2009).

L’humain, préoccupation majeure de l’entreprise

Paternaliste dans l’âme, François ALABEURTHE accorde une place prépondérante à l’écoute des autres. Son personnel, ses clients, ses fournisseurs.
« Les valeurs humaines au cœur de l’entreprise reprennent tout leur sens chez nous, précise sa femme, Frédérique, le personnel nous prouve sa fidélité et sa confiance chaque jour et l’absence de turn-over l’atteste… ».

Au-delà de la simple écoute verbale, le responsable de la société prpose des formations. Plus de 600 heures ont été dispensées à l’ensemble du personnel en 2009 sur la base du volontariat. Une démarche logique, car ALABEURTHE commercialise plusieurs centaines d’articles à la technologie avancée: tracteurs enjambeurs, pressurage, cuves, pressoirs, systèmes d’étiquetage, de mises en bouteilles, d’emballage...

« Je ne cours pas après une quelconque certification mais je m’intéresse aux problématiques du développement durable », commente François ALABEURTHE, l’entreprise gère l’amélioration de ses rejets, sélectionne ses déchets et dispose d’une piste de lavage de son parc automobile avec récupération d’eau de pluie ».

La sagesse et la simplicité résument la stratégie managériale de François ALABEURTHE. Deux mots qui caractérisent ce responsable d’entreprise humaniste…





Information modifiée le 22/04/2010 - type de document : Témoignage

CONTACT :

Tessa CHARVET
E-mail : t.charvet@yonne.cci.fr
Tél : 03 86 49 40 04

 
Selon mon profil
Selon mes besoins ...

-----------------------------

 
 

Dossiers à télécharger